Les convictions éducatives de l’APEL

 

Les parents sont les premiers et les ultimes éducateurs de leurs enfants

Aucune autre responsabilité éducative n’est aussi dense que celle des parents. Ils sont donc les premiers éducateurs dans le temps, mais aussi dans leur relation avec les enfants. Ils sont aussi les ultimes éducateurs, car dans le champ de l’éducation, si une décision doit intervenir, c’est aux parents qu’elle revient. Etre parent nous donne des droits, mais aussi des devoirs. L’enjeu principal est de faire grandir son enfant pour qu’il devienne ce qu’il est réellement. 
L’APEL soutient les parents dans leur tâche éducative. L’APEL accompagne les parents dans leur rôle d’éducateur, en respectant totalement la liberté et l’intimité de chacun, pour permettre à leurs enfants de devenir ce qu’ils ont envie d’être. Avec l’aide des autres membres de la communauté éducative, l’APEL permet aux parents d’élèves de trouver des réponses adaptées à des situations ordinaires ou inédites grâce à ses différents services et supports (caisse de solidarité, revue nationale « Famille & éducation », le service d’Information et de conseil aux familles…).

Les parents sont membres de la communauté éducative, au sein de laquelle ils jouent un rôle essentiel

La relation de confiance établie par l’APEL avec les autres membres de la communauté éducative (chef d’établissement, équipe enseignante, personnel d’encadrement et administratif) permet à chaque parent d’élève d’être un acteur de l’établissement de son enfant. L’APEL veille scrupuleusement à ce que cette appartenance ne soit ni oubliée, ni refusée à quiconque.
L’APEL représente les parents au sein de l’institution scolaire et auprès des pouvoirs publics. Interlocuteur reconnu par les chefs d’établissement et régulièrement sollicitée par les pouvoirs publics (de la commune au gouvernement), l’APEL apporte sa contribution significative au débat éducatif, non pour défendre ses intérêts particuliers, mais avec un vrai souci de contribuer à l’intérêt général. 

La liberté du choix de l’école et la liberté de conscience sont deux libertés fondamentales, indissociables et inaliénables

Nous avons la chance de vivre dans un pays qui reconnaît et protège la liberté de conscience de chacun. L’APEL veille à ce que chaque parent d’élève puisse choisir librement l’école de son enfant. Nous savons combien les conditions réelles d’exercice de cette liberté peuvent être menacées, de façon ouverte ou détournée. L’APEL ne cessera de se battre pour que les postes d’enseignants et les moyens financiers soient accordés, comme le prévoit la loi, à parité avec l’enseignement public.