Sortie à la poterie Not,aux Mas-Saintes-Puelles (11)

(actualisé le )

Sortie à la poterie Not,aux Mas-Saintes-Puelles (11)

Mardi 20 septembre 2016.

Première sortie de cette année en bus : attachons nos ceintures !

 

 

 Nous voici arrivés à destination : la poterie de la famille Not, qui existe depuis 1880 ! 

Aujourd’hui, il y a 4 personnes qui travaillent au quotidien . Il y a 3 tourneurs : André, le père ; Philippe, le fils ; Jean-Pierre, le cousin et Didier, l’employé qui a plusieurs tâches pour préparer l’argile et faire la finition des pots Notre petit ami de classe, Alex, est bien contant de nous avoir suivis !

Que de pots, pour mettre dans le jardin ou des éléments de cuisine, comme « les diables » ci-dessous qui permettent de faire de bons poulets mitonnés !

Nous circulons prudemment entre les pots d’argile, car ils sont fragiles !

Mais un des plats le plus fabriqué dans cette région est la cassolette pour mettre le cassoulet, typique de Castelnaudary !

Mais comment les potiers fabriquent-ils une poterie ? Commençons par le début…

 

Il faut d’abord prendre un peu de terre de ce gros tas qui a été extrait d’une carrière et la faire sécher au soleil ; il faut ensuite la réduire en poudre avec cette presse.

Elle est stockée avant que Didier ne fasse un mélange eau-poudre d’argile (une rouge + une blanche) qu’il va apporter vers « le malaxeur » (comme le pétrain du boulanger).

 

L’argile va sortir en gros pains de 20kgs environ, qui vont être stockés dans une pièce humide. Il y en a qui viennent d’Espagne (couleur jaune) pour la réalisation des plus gros pots, qui ne se casseront alors pas à la cuisson. Cette terre est prête à l’emploi !

 Maintenant, allons voir les 3 tourneurs, qui fabriquent toute la journée des pots, plats, assiettes…

Nous voyons Jean-Pierre, qui, à partir d’une boule d’argile, va réaliser très vite …une tirelire que nous rapporterons à l’école !

Puis un vase…Merci pour les cadeaux !!!Pour finir, nous visitons la salle de séchage des poteries, avant qu’ils ne soient émaillés (couleur rouge, marron, bleue, verte…). Dernière étape : cuisson au four à 1000°.

Merci messieurs les potiers pour cette belle visite très enrichissante ! A bientôt peut-être pour vous acheter un pot ou un plat !

Vive le pique-nique, pour nous rassasier de nos bons sandwichs : c’était bien mérité après cette visite, n’est-ce pas Alex ?